LE PALAIS DE LA MÉMOIRE

illustration Nicolas Patrix

 Performance / Installation

Un moyen mnémotechnique

Le Palais de la Mémoire, décrit par Frances Yates en 1966 dans Ars Memoria, est un moyen mnémotechnique pratiqué depuis l’antiquité, puis disparu à la Renaissance. Cette mnémonique permet de mémoriser de longues listes en disposant les éléments de celles-ci dans des lieux imaginaires [1]. Il permettait à un orateur de mémoriser rapidement un discours.

Une sculpture sonore

Installation métaphorique de cette mnémonique, LE PALAIS DE LA MÉMOIRE transforme le lieu dans lequel elle est exposée, en une sculpture sonore collective. Chaque participant est impliqué dans la création d’une oeuvre collaborative, dont il constitue l’une des multiples voix. Ses gestes agissent en révélateur de la sculpture invisible. Il peut y contribuer en déposant des éléments d’histoires, des sons, ou encore des chansons qu’il peut immédiatement reconvoquer dans un processus créatif. Forum virtuel mais pourtant bien audible, LE PALAIS DE LA MÉMOIRE agit en révélateur des frontières de l’intime, confrontant le participant à l’exploitation directe et immédiate de son empreinte vocale par les autres. Dans cette médiation, l’espace physique pourtant vide, résonne des différents souvenirs livrés par les participants en une polyphonie temporelle.

Nicolas_Patrix_36_crop

L’installation sonore qui repose sur le principe du Sound Space, LE PALAIS DE LA MÉMOIRE peut être accueillie par n’importe quel lieu. La scénographie est minimale, le lieu est vide. Il peut être éclairé en lumière du jour, il ne requiert pas d’éclairage spécifique. Il n’y a ni limite d’âge, ni limitation physique pour participer. Aucune langue particulière n’est pré-requise, ni aucune habilité particulière.

Une performance
Au sein de l’installation, la danseuse Valencia James livre une chorégraphie musicale impliquant des souvenirs personnels, des traces ancestrales, ainsi que des personnages imaginaires. De ses mouvement, de sa voix, et par une tour de magie technologique,  le se déploie progressivement sur le plateau, un palais de la mémoire.
  • Concept & Design : Greg Beller
  • Recherches et développements: SYNEKINE, LaBRI, NFC interactive, IRCAM
  • Avec le soutien de l’Idex de Bordeaux
  • Avec le soutien de l’IRCAM, Paris
  • Avec le soutien de l’ADAMI, Paris
  • Représentations:
    • FACTS, Installations du Mardi 21 Novembre au Dimanche 26 Novembre de 14H00 à 18H00 – Performance le  Vendredi 24 November 2017, à 20H00,  à Cap Sciences; Invités par l’Idex – Université de Bordeaux et la biennale d’arts numériques de Bordeaux.
    • L’Echappée Volée, Samedi 13 Mai 2017, à 17H00, au Campus Cap Gemini les Fontaines, invité par Brightness dans le cadre de l’Echappée Volée
    • Festival d’Avignon, Semaine Pro, Jeudi 14 juillet 2016, de 14h30 à 16h, à l’ISTS – Cloitre St Louis, Espace Saint Louis, Avignon; Invité par l’ADAMI, dans le cadre des Culture Experience Days
  • Demander le dossier de présentation
  • Demander la fiche technique
  • Plus d’infos

[1] [Yates66], Yates, F. “The Art of Memory”, University of Chicago Press, 1966.